Ordinateur lent : quelles sont les causes ?

Lorsque nous déballons un nouvel ordinateur, nous sommes toujours ravis. Pendant la phase de lune de miel, il démarre rapidement, réagit vite et nous fait plaisir.

Lorsque le délai de grâce expire, il commence à s’essouffler inexorablement. Il se transforme progressivement, presque imperceptiblement, de voiture de course en ordinateur lent.

Les petits programmes rendent votre PC lent

Après avoir écarté les théories du complot qui accusent les fabricants de ralentir volontairement leurs vieilles machines pour nous inciter à remplacer notre ordinateur, il faut reconnaître que c’est notre usage qui surcharge notre ordinateur et provoque ces dégradations.

Après quelques années, l’installation progressive et souvent involontaire de petits programmes qui s’exécutent en continu aboutit à une situation trop fréquente dans laquelle le processeur de l’ordinateur travaille dur et exécute des applications que l’utilisateur ignore et n’utilise plus.

Un utilisateur d’ordinateur lent doit avoir l’instinct de consulter le gestionnaire de tâches. Il s’agit d’un outil du système d’exploitation Windows qui affiche une liste de toutes les applications et de tous les processus en cours d’exécution. Cet outil affiche la répartition de la charge du processeur, de la mémoire, du disque et du réseau.

La surconsommation d’une ressource apparaît très rapidement sur un ordinateur lent. À gauche, le nom du programme ou du processus qui en est à l’origine est affiché. Si ce nom ne semble pas très significatif, une simple recherche sur Google permettra de connaître sa fonction et de révéler son véritable objectif. Bien sûr, il faut faire attention à ne pas supprimer un programme indispensable !

Les logiciels antivirus peuvent ralentir le fonctionnement de votre ordinateur

Bitdefender, Kaspersky, Avast et Avira sont des exemples de bons logiciels antivirus. D’autres, moins efficaces, peuvent parfois utiliser trop de ressources de l’ordinateur.

Lors de la navigation sur Internet, un antivirus PC surveille les programmes et les fichiers utilisés, analyse les pièces jointes des e-mails échangés et bloque les sites et les liens. Les antivirus d’ordinateurs effectuent des analyses plus ou moins approfondies et systématiques. Le résultat de la multiplication des contrôles est sa performance. Malheureusement, l’utilisation excessive de ces activités risque d’épuiser les ressources de la machine, ce qui se traduit par un ordinateur lent.

La fragmentation et la saturation des disques durs provoquent la lenteur de l’ordinateur

Les ralentissements sont fréquemment causés par la saturation et la fragmentation des disques durs. Certes, l’espace de stockage du disque dur passe du Mo au Go et bientôt au To, mais les usages suivent une pente similaire avec la prolifération de la musique et surtout des films et vidéos.

Lorsque le disque dur principal C: approche de sa capacité, le système d’exploitation Windows, qui s’appuie sur lui pour gérer la mémoire, se retrouve avec moins d’espace. Le moindre processus génère ainsi de nombreux allers-retours sur le disque dur. Parce qu’il n’y a pas assez de place, l’ordinateur est devenu lent. La capacité des disques peut être facilement vérifiée à l’aide de l’explorateur de fichiers. Un clic droit permet d’afficher les propriétés ainsi que le niveau de saturation.

La fragmentation d’un disque dur se produit au fil du temps, au fur et à mesure de son utilisation. Comme il y a beaucoup d’espace sur le disque, les fichiers sont initialement écrits de manière contiguë. Pour récupérer un fichier, la tête de lecture du disque n’a pas besoin d’effectuer de nombreux mouvements. Les disques, par contre, se remplissent et se vident au fil du temps. L’espace disponible devient extrêmement fragmenté, et le fichier identique est brisé en dizaines ou centaines de bits éparpillés dans l’espace de travail. Lorsque vous lisez un fichier, vous remarquez beaucoup de mouvements et de ralentissements. Le but de la défragmentation est de réécrire les fichiers en les regroupant en un seul endroit. Cette seule opération permet souvent de redonner vie à un ordinateur lent. Enfin, un disque dur plein est souvent un signe de lenteur et doit vous inciter à prendre des mesures correctives.

Découvrez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.